Programme « Reverdir le Sahel »

ASPS mène depuis 2007 une action de lutte contre la désertification et l’accaparement des terres en Afrique sahélienne, et plus particulièrement au Sénégal et au Mali. Mue par sa préoccupation de l’environnement et de la souveraineté alimentaire, l’association espère générer une démultiplication d’espaces maraîchers arborés, protégés par des haies vives, sur l’ensemble du bassin arachidier et au-delà.

 

L’agroécologie, par sa  fonction novatrice, vient concrétiser cette démarche. En associant le développement agricole à la protection de l’environnement, elle respecte les écosystèmes et intègre les dimensions économiques, sociales et politiques de la vie humaine. Il ne s’agit donc pas d’une approche purement technique, mais d’une démarche globale, basée sur la reconnaissance des savoirs et savoir-faire paysan et sur le respect du vivant.

 

ASPS a la conviction que la formation et la sensibilisation à l’agroécologie, renforcées par la mise en place de techniques agroforestières, pourront changer certaines habitudes et attitudes, et permettre à cette zone sahélienne de redevenir la forêt qu’elle était jadis. Cela provoquerait un changement climatique propice à la régénération des nappes phréatiques, au développement d’une végétation protectrice des terres et, en conséquence, aux conditions de mise en culture.

 

Définition

Ayant pour objet la relation harmonieuse entre l’humain et la nature, l’agroécologie est à la fois une éthique de vie et une pratique agricole. Elle considère le respect de la terre nourricière et la souveraineté alimentaire des populations sur leurs territoires comme les bases essentielles à toute société équilibrée et durable.

Adaptable à tous les biotopes, au Nord comme au Sud, et accessible à tous, l’agroécologie présente de nombreux avantages
- écologiques : fertilisation organique des sols, optimisation de l’usage de l’eau, respect et sauvegarde de la biodiversité, lutte contre la désertification et l’érosion… ;
- économiques : alternative peu coûteuse, économie du coût des intrants et du transport, relocalisation de l’économie par la valorisation des ressources locales…
- et sociaux : production d’une alimentation de qualité, garante de bonne santé, autonomie alimentaire des individus et stabilisation des populations sur leurs terres, revalorisation de la place des paysans dans les sociétés, création et renforcement des liens sociaux…
(Source: Terre & Humanisme)

 

Les objectifs du programme Reverdir le Sahel

  • Lutter contre la désertification et la destruction des écosystèmes sahéliens ;
  • permettre aux familles paysannes d’accéder à une autonomie et une souveraineté alimentaire ;
  • préserver l’environnement par une gestion économe des ressources naturelles.

 

Moyens déployés

  • Démonstration

    par l’accompagnement de champs-écoles et la création d’oasis reforestées, écologiques et productives.

  • Sensibilisation – au sein des milieux paysans, mais également à travers les travaux de plaidoyer menés auprès des autorités. Ces actions visent à faire émerger une conscience écologique au sein de la population, notamment quant à la gestion raisonnée des ressources.

  • Formation – ASPS se démarque par ses compétences en termes d’ingénierie de formation. L’association soutient en premier lieu ses partenaires dans l’organisation et le financement de formations en agroécologie auprès des familles et groupements paysans. ASPS accompagne et conseille également d’autres structures, qui souhaiteraient développer des programmes agricoles écologiques.

  • Appui paysan – aide à l’acquisition de puits à vocation agricole et appui technique pour l’aménagement de parcelles maraîchères.

Localisation des activités dans la région de Fatick, Sénégal

Localisation des activités dans la région de Fatick, Sénégal